Organiser son blog pour une meilleure expérience utilisateur

Temps de lecture estimé : 4 minutes

L’organisation de votre site ou de votre blog est indispensable pour ne pas perdre vos visiteurs s’ils ne comprennent pas comment trouver l’information qu’ils sont venu chercher. C’est ce qu’on appelle l’architecture d’un site ou son arborescence.

Ce travail de réflexion préalable se fait en tenant compte d’une part, du regroupement de vos articles en catégories, et d’autre part de ce que l’on appelle l’expérience utilisateur.

Cette architecture va se retrouver dans vos menus et sous-menus.

arborescence-site

Regroupez vos articles

Dans mon article Projet Web : 4 étapes pour vous lancer ! je vous expliquais qu’avant de vous lancer dans la réalisation de votre blog, il vous fallait faire une liste de vos idées d’articles. Si vous êtes inspirée, vous devriez avoir au minimum une cinquantaine d’articles en prévision.

Vous allez maintenant les regrouper par thèmes, pour respecter une certaine logique, et surtout pour que vos visiteurs s’y retrouvent. Il faut vraiment arriver à regrouper ces articles en 3 ou 4 catégories (7 au maximum), quitte à créer des sous-catégories si besoin.

Pour vous aider, vous ne devez jamais perdre de vue l’objectif de votre site ou de votre blog : A quelle(s) question(s) vous souhaitez répondre en créant ce blog ? N’hésitez pas à parcourir les blogs qui abordent la ou les mêmes problématiques que vous pour voir comment ils ont regroupé leurs sujets. Nous verront d’ailleurs plus loin à quel point il est important de s’inspirer de prés ou de loin de ce que font vos « concurrents ».

L'expérience utilisateur

L’expérience utilisateur (UX en anglais pour User eXperience) est une notion importante en matière de design web : Pour faire simple, elle prend en compte le ressenti et les habitudes des internautes pour leur faciliter la navigation dans un site Internet.

Alors bien sûr, on pourrait très bien se dire : « Ils n’ont qu’à se débrouiller : En cherchant  bien bien, ils finiront par trouver ! » Oui mais non, non et re non !!! Vous n’avez que quelques minutes, voire quelques secondes pour convaincre votre visiteur qu’il est au bon endroit et qu’il va trouver la réponse à ses questions. Autrement dit, en atterrissant sur votre site, on doit comprendre tout de suite ce qu’on va y trouver, que ce soit en soignant votre page d’accueil (j’y reviendrai dans un autre article) ou en faisant apparaître clairement la structure de votre site.

Vous avez regroupé vos articles en catégories et sous-catégories, et c’est déjà très bien, mais assurez vous que les termes que vous employez pour désigner vos catégories soient suffisamment explicites, et surtout si ce sont des mots ou expressions habituellement employés dans les blogs ou sites qui traitent de sujets similaires au vôtre. Les internautes prennent des habitudes et il est bon de les respecter.
Un exemple : Mon frère a un site de vente en ligne de linge de maison. Pour mettre en place les catégories sur son site, il a fallu tenir compte de ses concurrents, à savoir créer des catégories comme « Marques » | « Linge de lit » | « Linge de bain » etc. Si je les avais nommées différemment, ou si je n’avais pas mis une de ces catégories, ça aurait perturbé les clients potentiels (au risque de les perdre), qui comparent différents fournisseurs, et doivent pouvoir s’y reconnaître.

Mais dans la « vraie vie » c’est pareil : on n’agence pas une boutique de vêtements de la même façon qu’une épicerie ! Et ne vous est-il pas arrivé de râler lorsqu’une grande surface réorganise ses rayons ?

Donc il faut essayer au maximum de se mettre à la place des personnes à qui vous vous adressez, car sur Internet plus qu’ailleurs, il est facile de « partir voir ailleurs » !

L'arborescence de votre site

Maintenant que vos catégories et sous catégories sont nommées, vous allez pouvoir visualiser l’arborescence de votre site. Vous pouvez faire un dessin à la main, mais vous pouvez aussi vous servir d’un logiciel gratuit en ligne.

Personnellement j’utilise Cacoo et voilà ce que ça donne avec WebFemme :

clic sur l'image pour l'agrandir

Mais vous allez me dire : « oui mais à quoi ça sert de faire ça ? »

Visualiser votre arborescence va vous permettre de détecter les doublons et les anomalies de navigation. Ça va vous permettre aussi de créer vos catégories, sous-catégories et de les intégrer dans votre menu principal. Il est possible aussi que vous détectiez par déduction logique qu’il vous manque une catégorie et donc des articles sur un aspect particulier de votre thématique, et c’est bien de voir ça en amont.

Concrètement, et en fonction du but de votre blog, certaines d’entre vous vont fonctionner « à l’instinct », pourquoi pas ? Ceci n’est que ma façon de voir les choses, et peut-être créerez-vous vos catégories au fur et à mesure de la rédaction de vos articles, chacune fait comme elle veut. Je ne vous donne là que ma façon de voir les choses, d’un point de vue professionnel.

Et vous ? comment procédez-vous ? Laissez moi un commentaire : avez-vous des astuces, des conseils que vous donneriez en matière d’architecture de site ? Tous les points de vue sont bons à prendre !

Corinne

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.